Archives mensuelles : novembre 2015

Dans la montagne

Dans le cadre de la réalisation de reportages « éco-rénovation » dans les Vosges du Nord, j’ai eu la chance de pénétrer dans la montagne : l’extraction de grès rose à la carrière Loegel de Rothbach est désormais souterraine. Résultat, une cathédrale tout en grès, aux énormes piliers, impressionnant !

Reportage à suivre !

20151118_124141 20151118_095421

http://www.carriere-loegel-rothbach.fr
http://eco-renover.parc-vosges-nord.fr

La renaissance de la boule argentée

Un petit documentaire de 6 minutes,  emprunt d’émotion, raconte l’histoire de la renaissance de la boule argentée.

La Verrerie de Goetzenbruck (1721-2005), village voisin de Meisenthal, était mondialement reconnue pour la fabrication de verre de montre et de lunette. En marge de cette production de masse, elle fabriquera aussi des boules de Noël argentées à partir de 1858. En 1964, sa fabrication est stoppée, victime de l’apparition de décorations de Noël en plastique. Tirée de son sommeil un soir de 1998, au Centre International d’Art Verrier de Meisenthal, la boule de Noël, vit désormais une étonnante seconde jeunesse avec l’émergence notamment d’une collection de boules contemporaines imaginées par des designers. La boule argentée rééditée cette année est un véritable retour aux sources. Elle s’inscrit dans la descendance de son aïeule née à Goetzenbruck et nous renvoie l’écho de son incroyable périple à travers le temps.

Le Centre International d’Art Verrier

Silex – boule de Noël 2015

Petit phénomène hivernal : la boule de Noël de Meisenthal. La production des boules de Noël en verre a été relancée, il y a quelques années, par le Centre International d’Art Verrier de Meisenthal. La structure réinterprète même les codes de la boule de Noël, via une ligne contemporaine.

Cette année, ce sont les gestes originels de l’humanité qui sont à l’honneur. « Studio Monsieur » a designé « Silex ».

Dans ce beau projet et au sein de cette belle équipe, j’ai réalisé la plupart des prises de vue et le montage des deux films qui présentent l’objet et la démarche de designers.

Aïe ça pique

Derrière son air farouche, la bogue renferme un trésor de douceur.
C’est qu’ils se méritent les marrons chauds !

Les belles images aussi.
J’espère piquer votre attention avec les miennes.
Des images de projets passionnants que j’ai la chance de mettre en lumière.

Bonne découverte, et au plaisir d’en discuter !

Thomas Lincker